mercredi 6 juin 2018

Élodie


À 15 ans, je portais des jeans droits dont le bas étaient était toujours retourné. Une écharpe bleue avec sweat-shirt, j'adorais ceux avec la grosse poche au milieu. Coiffée d'un chignon. Trois piercings à chaque lobe d'oreille et une boucle au cartilage de l'oreille gauche.
Je portais des Converse ! Mon sac, c'était un Eastpak aux couleurs de l'armée avec toujours
un livre pour ma lecture personnelle à l'intérieur.

jeudi 31 mai 2018

Mylène




Grande, mince. Brune, les cheveux très frisés. Toujours des lunettes de soleil sur
les cheveux.
Souvent pieds nus (encore aujourd'hui). Salopette en jean et débardeur noir.
Je dessinais beaucoup et me baladais très souvent avec un carton à dessin.

vendredi 27 avril 2018

Annuka


"Au top du cool", comment dire... C'était plutôt le cliché de la fille pas à l'aise avec son corps, moins ça moulait, mieux je me portais. J'étais plutôt ronde, ce qui signifie carrément grosse
au regard de l'ado que j'étais.
Je me souviens d'un photomaton pris le jour de mes 15 ans sur lequel je portais un très (très) large et long pull en maille Blanc Bleu (en gros ce qu'il fallait pour cacher ma poitrine et mon ventre) et qui, suite à une décoloration à la machine, avait été reteint en un rose fushia assez douloureux pour les yeux – pull que ma sœur ne voulait plus mettre et que j'avais récupéré.
Je souriais (c'était mon genre).
Mes cheveux étaient blonds, assez raides, avec un genre de carré jusqu'aux épaules et une raie sur le côté droit.
Je me souviens aussi d'une veste en jean (plus courte que le long pull, évidemment,
mais large elle aussi).
J'étais en jean chaque jour de l'année, j'en portais un notamment noir assez informe
et des chaussures type Kickers.
Sur le dos, seule concession au cool, un sac Levi's bleu marine pour les affaires de classe,
de préférence porté sur une seule épaule.
À cette époque j'allais au lycée et je me souviens avoir passé beaucoup de temps dans le bus avec une bande de copains. On faisait du bruit mais je crois que nous étions plutôt drôles et gentils (lycée privé oblige).
RIP mes 15 ans.

vendredi 23 mars 2018

Alban


Grosses baskets de skate "ES", pantalon baggy motif treillis, caleçon apparent. Pull à manches longues avec un T-shirt par-dessus. Cheveux courts sur les côtés, gel Vivelle Dop sur ceux
du dessus pour un effet "piques". Bagues transparentes en haut, apparentes en bas.
Bracelets à clous. Grosse et longue chaîne à maillons rouges et blancs, attachée à la ceinture du pantalon. Skate noir.

vendredi 23 février 2018

Lucie


Style gothic, toujours habillée en noir. Cheveux longs raides lissés avec une grosse frange. Très maigre. Veste en cuir noir très longue, jean noir, Converse noires, eye-liner noir. T-shirt tête de mort. Beaucoup de grosses bagues aux doigts. Sac besace en bandoulière, noir.

lundi 5 février 2018

Anthony


Converse taguées sur le bout blanc, trouées et raccommodées avec un trombone.
Jean un peu "Pig Pen" troué aux genoux et à l'entrejambe. Chemise liquette (plus courte devant que derrière), gilet gris en grosse maille avec des trous dans les manches pour laisser passer les pouces. Cheveux longs ondulés. Boucle d'oreille torsadée à gauche.
(Pas de lunettes.) Deux bagues en haut sur les dents du devant.
Sac à dos en toile de jute imprimé "Titi & Grosminet".

vendredi 2 février 2018

Kob


À 15 ans je découvrais que les cheveux rouges étaient définitivement faits pour moi.
Je les attachais haut sur mon crâne avec une pince-croco généralement de couleur bien voyante, en laissant nombres de mèches libres, surtout devant.
Je portais des jeans pattes d'eph très très très larges et bien délavés, des bracelets par dizaines et, surtout (!) tous styles confondus (perles en bois, en métal, anneaux en plastique, chaînes), des sweats en laine (rouges, gris, voire parfois oranges...) avec une tirette devant, des baskets aux couleurs improbables car customisées aux marqueurs et avec des lacets fluo.
J'avais aussi des élargisseurs dans les lobes mais pas franchement gros non plus, 1,5 cm max.
J'avais un sac brun en bandoulière avec plein de poches – et donc de tirettes – sur lequel j'avais accroché des badges et des tas d'autres saloperies du genre scoubidous, porte-clefs, mini-peluches, bouts de ficelles venant d'on ne sait trop où, qui le faisaient peser lourd même quand il était vide. J'avais aussi souvent des écouteurs de sport dans les oreilles, non pas
parce que j'étais sportive mais parce que les écouteurs tradi ne tenaient pas en place,
et le lecteur MP3 dans une poche de pantalon.
Malgré les années je dois admettre qu'il y a quand même pas mal de choses qui n'ont pas
trop changé... Mais ce n'est pas un mal je trouve. ^^

vendredi 22 décembre 2017

vendredi 8 décembre 2017

Sophie-Marie


À 15ans je rêvais de devenir celle que je devais être, sans savoir comment traduire ce que
ça signifiait. Alors je me contentais d'un carré brun, de sourcils froncés et d'une alchimie
entre joggings (rentrés dans les chaussettes, of course) et T-shirt noué pour avoir l'air plus adulte (?), et je mettais des créoles tellement grandes que ça m'empêchait de tourner
la tête naturellement. Et beaucouuuup de mascara et de fond de teint.

mercredi 15 novembre 2017

Alex


Des Docs coquées basses. Un jean homme taille 54 délavé avec une ceinture.
Un T-shirt manches longues, un gilet de costume trois pièces. Un pull en laine/coton jeté
sur les épaules. Cheveux lâchés au niveau des épaules + coque sur la tête. Sac US. Clopes.

Pour voir le superbe travail d'Alex c'est ici et là.

lundi 13 novembre 2017

Natacha


À 15 ans j'allais au lycée en tenue de plage, c'est-à-dire short, T-shirt et savates!
J'ai grandi à Tahiti.

jeudi 9 novembre 2017

Leïla


J'étais et je suis très grande, j'avais les cheveux lisses avec une frange ni trop effilée ni trop épaisse et j'avais fais un tie and dye avec le brun d'origine assez sombre qui virait au rouge avec les pointes rousses. Petit B en poitrine. Au niveau vestimentaire c'était soit un haut beige, soit un débardeur "Alice au pays des Merveilles", soit une chemise rentrée dans une jupe taille haute qui tombait au genou, avec un motif particulier (un peu comme les motifs des kilts mais rien qu'en noir et blanc, sans gris) et accompagnée d'un simple collant noir aussi.
Pour les chaussures j'avais soit des Converse noires montantes jusqu'au genou (trouvées dans un vide grenier, ça a été l'affaire de ma vie) ou alors des Dr Martens vernies mais un peu cabossées ; noires, toujours. Je portais tout le temps une petite chaîne argentée avec au bout un petit dragon argenté aussi.

mercredi 8 novembre 2017

Julie Olivier


Dans mes souvenirs, je portais des baggy assez foncés avec en général des petits chemisiers ajustés (ouh la la, reine du style bonjour) et j'écoutais des groupes style Radiohead.
J'avais les cheveux au carré et un sac style East Pack. Ah oui, et des baskets aussi !
Bref, magnifaïke.

La page FB de Julie, c'est ici.

jeudi 2 novembre 2017

mardi 24 octobre 2017

Rémi


Alors à quinze ans, je n'étais pas encore pubère, j'en paraissais 12.
Mes cheveux châtains clairs (et oui!) étaient coiffés en raie au milieu et me tombaient
au-dessus des oreilles. J'avais des lunettes type léopard pour le motif, avec des petite montures classiques, des Dr Martens basses, des jeans troués au niveau du genou et des chemises
à carreaux noirs et blancs sur des T-shirts blancs. J'avais également une veste en jean.
Et souvent une Stratocaster dans le dos qui me tapait dans les genoux.
Je ne parlais à quasiment personne, mais ça m'allait très bien, je ne les aimais pas de toute façon.

mercredi 18 octobre 2017

mardi 17 octobre 2017

Ophélie


Je suis ce qu'on appelle "Queue-de-vache", cette sublime nuance assez indescriptible qui débute par du brun aux racines, se poursuit par du roux (du plus foncé au plus clair à mesure qu'on avance en longueur) et s'achève par du blond sur les pointes. Aujourd'hui on appellerait ça Tie&Dye, à l'époque on nommait ça beaucoup plus simplement : moche.
Évidemment ma première coloration fut précoce mais à 15 ans j'arpentais encore la vie
avec ma couleur naturelle, dont l'effet queue-de-vache se trouvait accentué par des cheveux trop longs (oscillant entre mi-dos et bas du dos en fonction de la saison) et sans coupe
(à la sauvage, quoi).
Niveau look, j'affectionnais tout particulièrement la panoplie du parfait petit routier: bombers Schott (avec le scratch cousu par ma mère pour pas qu'on me le vole), jean Levi's 501 et Caterpillar aux pieds, j'étais au paroxysme de ma féminité naissante.
Malgré tout, et parce que ma poitrine avait enfin décidé de faire son apparition fulgurante, j'arborais pour la première fois des crops tops ajustés et de couleurs assez improbables
(vert anis ou encore violet-mamie), et je m'essayais au maquillage avec beaucoup trop de mascara pour souligner mes prunelles miel (ouais c'est pas vraiment marron ni totalement jaune, alors disons miel, c'est plus poétique). Bref, j'étais au max de mon potentiel séduction.

vendredi 6 octobre 2017

François


À 15 ans j'étais anarchiste, je m'habillais de noir, je laissais pousser mes cheveux.
J'étais toujours fourré avec les filles de la classe, pas efféminé du tout mais avec une difficulté certaine à trouver de l’intérêt dans la conversation des mecs. On préparait un bac de chimie, de physique ou de biologie. Moi c'était chimie. Je venais de la proche banlieue et aller au lycée à Paris c'était comme si quelqu'un avait ouvert la porte de ma cage. Je découvrais tout: le rock, la politique, l'alcool, la drogue, la sexualité. Je découvrais la vie quoi.
Mes parents avaient peu de moyens financiers donc coté fringues c'était un peu avec les moyens du bord. Un jean pas à la mode (mais presque) avec le bas retourné façon Lucky Luke, des Clarks noires, toujours en chemise ouverte sur un T-shirt sans logo ni inscription. Quand elle était propre c'était la seule chemise que je portais plusieurs jours de suite
avec une veste en velours côtelé noire un peu déformée par le lest que je portais dans
mes poches (clopes, briquet à essence, bricoles diverses...).
Coté accessoires j'avais un sac en bandoulière de toile orange vif que ma mère m'avait cousu
à partir d'une toile de bâche ou de store – je ne sais plus – et un pendentif bricolé moi-même: un A dans un cercle (le symbole des anars) découpé dans un bout de métal trouvé dans l'atelier de papa et peint en noir, porté avec une cordelette de fil noir.
À dire comme ça, on pourrait se dire que c'était pas terrible, mais en fait non, j'avais un look assumé et "ça le faisait". Un truc improbable situé quelque part entre le gosse de banlieue ouvrière et Johnny Depp dans "Pirate des Caraïbes".

mercredi 4 octobre 2017

Claire


Je m'habillais surtout en noir et écossais rouge. J'avais les cheveux rouge auburn, un peu rasés dans la nuque, avec une coque sur le haut de la tête. Je me maquillais avec de l'eye-liner appliqué façon "ailes de mouette". Je portais un Teddy marron / jaune avec un grand "A"
dans le dos, un kilt, des Creepers ou des Docs écossaises. J'avais 2 trous dans l'oreille droite,
4 à gauche, je portais des croix et des anneaux en argent.

mardi 3 octobre 2017

Sabine


Alors moi à 15 ans on m'appelait la "bab-hard". J'étais une fan de reggae et de hard rock.
J'avais un sac U.S. à l'épaule avec des badges de AC/DC et Bob Marley....
J'avais un pantalon en velours vieux rose ou des jeans, des chemises grand-père achetées
aux Puces de Saint-Ouen, des Dr Martens à fleurs, une veste en jean, les cheveux bruns lâchés, je fumais soit des Marlboro, soit des bidis.
Je traînais devant le lycée avec les copains, assise sur des bancs publics ou des trottoirs.
C'est très rigolo de se rappeler tous ces moments :)

lundi 2 octobre 2017

Amandine


Alors à 15 ans – donc en 2005 – j'étais châtain-blonde avec les cheveux mi-longs.
Une légère mèche sur le côté (tu sais pas tout à fait courte, en dégradé quoi).
Je portais souvent du vert clair (genre vert pomme, chemise ou petit pull en feutre) et une veste cintrée violette en velours. Sinon un petit chemisier noir à pois blancs, manches courtes, avec un T-shirt noir ou blanc à manches longues en dessous. J'étais plutôt en pantalon large
un peu baggy ou en pantalon Pimkie à rayures (le truc de babos ^^).
Je portais souvent un collier de perles en plastique rose fluo ou sinon un collier en perles
de bois jaunes et roses. Je lisais Muteen (mag féminin pour les ados) et j'avais fait un stage
là-bas donc j'avais eu droit à ma photo dans l'ours. Trop fière à l'époque.
Je me suis auto-pété le poignet en me faisant un croche-patte en cours de sport mais
je continuais de faire de la trottinette.
J'avais un Eastpack super taggé par mes potes au niveau des bretelles.

mardi 19 septembre 2017

Hélène


Jean un peu slim rose avec un revers puisque trop long bien sûr, passé à la javel donc marbré.
Pull à capuche tricoté par mamie, bleu turquoise. Serré sur les fesses, un peu long quoi !
Sac à dos US rouge et baskets blanches.
Pour la coiffure ça n'a pas trop changé : hirsute.

vendredi 15 septembre 2017

Charles


J'avais les cheveux longs, un perfecto, un jean, une paire de Creepers écossaises vertes, jaunes et bleues. J'avais un pull avec les manches trop longues mais qui dépassaient pas du perfecto.
Pour les cheveux, ils étaient juste au niveau des épaules. Cheveux raides.

mercredi 30 août 2017

Pascaline


J'avais les cheveux longs comme aujourd'hui. Un jean bleu clair large (en bas comme un patte d'eph'), un pull vert kaki torsadé, une paire de Pataugas noires Lois, un blouson en daim noir. Et un sac a dos Eastpak.

mercredi 9 août 2017

Franck


Alors j'adorais le hard, puis le punk, le rock alternatif, mon gros chat, j'étais très fin limite
trop maigre, les cheveux ondulés jusqu'aux épaules et devant les yeux, une moustache à la Don Diego de la Vega au-dessus d'un sourire trop sourire, un bouton sur le front à gauche.
Habillé avec des Americana noires, un pantalon élastique avec des rayures bleues et noires,
un T-shirt des Sex Pistols et ma super mob 103MVL bleue avec guidon torsadé.

jeudi 3 août 2017

Siegfried


180 cm, 57 kilos, larges épaules, bras et poignets fins et assez longs, grandes mains, grandes jambes, tête en triangle, cheveux châtain assez longs. Je portais régulièrement un T-shirt
Yin et Yang, des jeans bleu marine ou noirs et des chaussures noires et violettes ;
au cou, une chaîne fine terminée par un petit triangle en métal.
J'aime les mondes et les créatures fantastiques, la S.V.T., l’Histoire, la littérature, la nature,
les animaux (surtout les oiseaux).
J'adore l’oniromancie et les spectres, et je veux travailler dans le domaine de l’Histoire,
de la littérature ou des sciences naturelles.

mercredi 2 août 2017

Marie


Petites tresses sur le dessus de la tête + barrettes sur le haut du crâne. Cheveux courts
en pointes rouges en l'air, façon punk. Piercing en haut de l'oreille gauche, petit collier.
Montre Swatch. T-shirt Petit Bateau moulant, col en V. Jean stretch Cimarron.
Grosses baskets de skate avec languettes apparentes, sans lacet. Veste en jean brut ou clair. Sac à dos Hervé Chapelier en toile, très mou, bleu marine.

mercredi 13 janvier 2016

Marie


Je vais faire une description de mes 17 ans (maintenant) parce que je trouve que mon look
est plus intéressant que quand j'avais 15 ans (changement grâce au lycée).
Alors j'ai les cheveux brun/rouge et courts (je me suis fait du henné), les yeux verts foncés, j'ai des formes (pas mal de poitrine et des hanches), j'ai des Dr Martens marrons, soit une salopette bleu foncé ou un jean tout simple avec un T-shirt orange. J'ai des bracelets en argent et des bracelets brésiliens. J'ai 2 ou 3 atebas aussi très colorées. Je suis petite aussi ( 1m58 ).

dimanche 29 novembre 2015

Mathilde


Donc, ma pomme à 15 ans: brune, cheveux longs marron foncé, pas noirs, un peu ondulés, volumineux, absolument pas taillés (donc tombant en deux masses quand ils étaient lâchés, mais généralement ils étaient attachés en un truc bizarre replié à l'arrière du crâne,
un peu à la samouraï (le truc pratique et pas méga esthétique).
Type caucasien, peau pâle, enfin pas un BEAU pâle, blanc et un peu rosé, un pâle un poil cireux. Visage long et maigre (corps long et maigre aussi, à l'époque je pesais 45 kg pour 1m73), absence totale de formes féminines.
Rangers aux pieds, TOUJOURS.
Jean informe, refilé par une tante (style vaguement années 80) DANS les Rangers.
Pull très près du corps (qui du coup ne laissait aucun doute sur l'absence de formes précédemment évoquée), col roulé soit vert, soit beige.
Toujours avec un bouquin à la main, voir DES bouquins : le Silmarillion, du Pratchett,
Anne Rice etc... (aaah, c'était aussi l'époque où je lisais Dracula en me servant de la queue d'une souris disséquée comme marque page, c'est déjà plus iconographique).
Du black metal dans les oreilles (oui, ok, ça n'est pas très iconographique).
Éventuellement quelques taches de peintures liées aux figurines Warhammer.
Lunettes rectangulaires, neutres.
Bagues aux dents mais je ne souriais jamais ; je ne faisais pas la gueule non plus,
j'étais heureuse intérieurement et neutre face au monde.
Voilà :)

vendredi 13 novembre 2015

Ludo


Survêt' Charlotte Hornets vert et mauve. Jordan's aux pieds, blanches et dorées.
Cheveux longs attachés. Besace Eastpack marron.

lundi 2 novembre 2015

Amélie


Grosse (immense) coque de cheveux sur le devant + cheveux mi-longs aux épaules + bandana. Sourcils très broussailleux. Blouson Teddy. Jupe noire courte. Collants.
Bottines plates. Ballon de foot.

lundi 26 octobre 2015

Romain


Cheveux courts avec une mèche devant.
Rangers ou Dr Martens.
T-shirt + pull + chemise de mon père en guise de manteau.
Sac Hervé Chapelier avec fond en cuir clair sur lequel je dessinais un damier.
Jean troué bordeaux.

jeudi 8 octobre 2015

Guillaume


Bombers avec doublure colorée. Acné.
Portefeuille et chaîne Harley Davidson. Levi's blanc un peu court.
T-shirt "Hard Rock Café" avec un pull à manches longues noires et col roulé.
Bandana vert-bleu autour du cou.
Cheveux longs au carré.
Appareil dentaire.
Pump ou Rangers aux pieds. Ou des Reebok Revenge.
Sac Hervé Chapelier en toile, mais fond du sac en cuir.

mardi 12 mai 2015

Kevin


Moi à 15 ans je commencais le roller et je portais des baggies. Vu que j'allais au cours de dessin j'avais aussi très souvent un carton à dessin vert moucheté de noir. J'avais les cheveux longs et des T-shirts de hard (Suicidal Tendencies, Metallica, Body Count…).
Je fumais des cigarettes roulées et j'avais souvent un sac a dos.

mardi 21 avril 2015

Carmen


À 15 ans je portais des lunettes, j'avais les cheveux courts (aux épaules), j'étais plus mince que maintenant, innocente, timide, introvertie, je portais tout le temps un jean et des baskets (Converse).

mercredi 8 avril 2015

Lau


15 ans, grande psychose des poux, les cheveux bruns foncés toujours emberlificotés en tresse qui descend jusqu'aux fesses. Grande avec trop de formes, épaules larges mais la taille fine et une démarche de Quasimodo pour cacher mes seins.
Toujours des pantalons un peu larges: kaki, noirs ou violets, des pull ou sweats informes en haut et aux pieds, des baskets noires.
Peu de maquillage (début du mascara mais rien d'autre), air revêche à la Daria.
Peau mate, mais claire (oui c'est pas clair... mais c'est comme ça qu'elle est! Si si!).

jeudi 2 avril 2015

Aurélie


Ado j'étais plutôt complexée, j'étais grande et maigre et sans formes, mais à 15 ans en quelques mois tout a changé, c'était la métamorphose et je n'étais pas à l'aise avec ça.
Je cachais ma féminité derrière des T-shirts trop larges et des joggings horribles...
J'habitais dans un quartier pauvre du nord de Marseille, sans vie et assez violent. Toute forme de féminité était perçue comme une provocation. Aller en ville était compliqué, bref je me sentais enfermée dans un quartier pourri que je rêvais de quitter...
Alors "coiffure", si on peut dire ça: cheveux mi-longs tout le temps attachés.
Chaussures: des baskets Nike, et mon sac: un Eastpak.

mardi 17 mars 2015

Caroline


Une fille toute pâle longiligne, danseuse classique, pieds en canard, cheveux violets jusqu'à la taille, total look black: jupe longue, T-shirt manches longues, collants, escarpins.
Yeux ultra noirs: mascara, eye liner, crayon, ombre à paupière. Rouge à lèvres myrtille assorti aux cheveux. Toujours un livre à la main.

mardi 3 mars 2015

Capucine


Alors j'ai pas beaucoup changé. :) Non, bref: Cheveux longs avec une natte sur le côté, yeux noirs, bouche beige (un peu comme les gothiques :)), top beige, pantalon rouge large un peu Seventies, énormes talons compensés de pouffe. PUTAIN LA VACHE…

dimanche 1 mars 2015

Aurore


A 15 ans, je me souviens de mon look un peu destroy, j'avais les cheveux roses avec des dreads, une salopette en jean dont je rabaissais le haut sur les hanches, ma période un peu "rasta". J'ai de très bons souvenirs de ma période "rebelle" !!
J'ai la peau très blanche et les yeux verts.

vendredi 27 février 2015

Clément


Alors puisque tout commence toujours par un pull, imagine un vieux pull vert kaki Timberland (wesh fréro) en laine, assez large avec des torsades, piqué chez mon père.
Un pantalon de velours, comme les snowboarders de l'époque, car les snowboarders sont cools. Mais ce pantalon marron, propriété de mon frère avant moi, a la particularité d'être trop court et donc pas si cool. Il laisse aussi entrevoir mes chaussettes de sport blanches – à bande latérale rouge – dont l'élastique est usé par le temps, et même quelques centimètres de jambes poilues.
Comme chaussures, des grosses Lafuma grises et kaki moitié montagne (snowboard), moitié basket (wesh fréro). Semelle épaisse et pied large, évidemment.
Mais revenons au pull : tout son intérêt, c'est de laisser dépasser le col d'un polo Celio délavé de couleur rouge/orange pastel, non repassé. Chic.
Sur le visage, un bouc "Ramsès II", c'est-à-dire des poils de 5 cm qui partent uniquement du menton, pour le côté roots, rock, reggae. Et les cheveux : longs jusqu'au cou, dans le genre Albator / Hanson (mmmmbop !), mais en pensant ressembler à Kurt Cobain.
Enfin, un sac à dos noir, mais sur UNE épaule. Et un détail, la roulée dégueu au bec.

jeudi 26 février 2015

Anaïs


En quelques mots, mon best-of fashion de l'époque, ah ah !
– Pantalon pattes d'eph mauve très très large en bas (ou velours violet en hiver, pourtant j'aime pas le violet, mais je me souviens surtout de ces deux pantalons).
– Superstar Adidas pendant des années (donc gros pieds parce que trop cool…).
– Cheveux longs mais toujours très tirés en arrière (parce que bouclés donc volumineux, et j'aimais pas). En Seconde, j'aimais bien me faire 2 petits chignons sur les côtés (va comprendre…).
– Beaucoup de maquillage sur les yeux.
– Sacoche Eatspack kaki (j'aimais pas les sacs à dos) sur laquelle j'avais cousu des perles ou des boutons, je sais plus trop, des trucs de toutes les couleurs un peu cul-cul, et des porte-clés ridicules sur les côtés.
– J'aimais bien les gros bijoux en plastique kitsch, les très grosses bagues notamment.
– Pour les hauts, je me souviens plus trop, je crois plutôt des choses assez basiques, noires ou grises et plutôt moulantes voire petits cols roulés !
– Je faisais déjà 1m80 mais j'étais un peu plus mince et comme beaucoup d'ados, pas forcément hyper à l'aise, tout du moins timide. Je passais plus de temps à écouter K's Choice en boucle qu'à boire des bières avec mes amis, quoi !

Les bijoux d'Anaïs : 

mardi 10 février 2015

Laureline


A 15 ans, j'étais châtain foncé avec la peau blanche (et de l'acné...).
J'avais grandi d'un coup donc je faisais 1m80 et j'étais très maigre.
J'avais un carré court et les cheveux raides avec une frange qui ne tenait jamais en place (souvent en l'air) et je m'habillais avec des pantalons très larges et des tuniques longues, avec le plus de couleurs possible (chaussures turquoise, tunique bleue et orange et pantalon vert...).
Je voulais être artiste et dessiner…

mercredi 4 février 2015

Nathalie


J'adore l'idée du dessin à partir d'une description de nos 15 ans, âge du changement, de la recherche, du désir d'être reconnue, de ne plus être considérée comme une enfant mais en même temps avoir encore un pied dans l'enfance!
A l'époque (et encore maintenant), je faisais du théâtre! J'adorais ça et je voulais être comédienne professionnelle et pourtant, j'étais très timide en dehors. Je ne voulais pas attirer l'attention.
Je me rappelle de mon T-shirt blanc avec une pâquerette noire, de mon jean noir et de mes baskets... noires, de mon sac de cours en bandoulière... noir!! Je ne portais aucune marque. J'avais les cheveux châtains, longs, souvent détachés. Je ne me maquillais pas.
J'avais à mon poignet, les fameux bracelets brésiliens (seule touche de couleur sur moi!), où l'on faisait des vœux qui se réalisaient lorsqu'ils cassaient (bon j'ai vite compris que c'était de la foutaise!). Je me trouvais ronde alors que pas du tout. J'avais juste de la poitrine!! Mais, par contre, malgré ma timidité, je souriais beaucoup! Et à l'époque, ce que j'aimais le plus chez moi, c'était mes yeux bleus (et c'est toujours le cas!!).
Depuis, je ne désespère pas d'être un jour comédienne professionnelle !

jeudi 29 janvier 2015

Camille


A 15 ans je ressemblais à ça: j'avais les cheveux blonds mi-longs (sur les épaules) et coupés en dégradé, la raie sur le côté. J'avais les oreilles percées de deux trous et je portais une combinaison assez spéciale de tout ce que je pouvais trouver, dont une paire de têtes de pingouin en pâte Fimo (pas mal de choses colorées, genre fruité/manga/Hello Kitty) et une boule de couleur sur le cartilage droit.
Bien sûr j'avais des bagues en haut et en bas et une paire de lunettes. C'était la mode des montures rectangle noires et simples, assez fines et je n'y dérogeais pas.
Je suis petite et de poids normal (1m55 et dans les 45kg). Pas beaucoup de poitrine. La taille et les hanches qui se remarquent pour mon âge, ce qui m'amène à ma tenue vestimentaire et là, on s'accroche :).
Je n'avais pas trop de goût et j'étais assez partagée entre le look skater et Kawaii. Je portais des baggy, mais pas des vrais: des jeans droits que j'achetais deux ou trois tailles trop grandes. Je les portais taille basse avec une ceinture à étoile bleue et blanche. Mon préféré était un jean blanc avec de fines lignes bleues à la verticale. Si je portais mon jean taille basse, on n'a jamais vu ma culotte (les Petit Bateau, c'est pas glamour).
J'affectionnais beaucoup les couleurs layette et particulièrement le rose. J'ai porté pendant très longtemps une veste zip à capuche rose bébé. Pour ce qu'il y avait en-dessous c'est pas très compliqué: des T-shirt classiques, principalement à rayures (c'est mon dada).
Des Stan Smith blanches (signe doré) avec un lacet (épais) rouge et un lacet (épais) rose clair. Une perle à chaque début. Un sac Eatspack rouge qui tombe.
Je traînais avec un groupe de copines qui assortissaient aussi bien les couleurs que moi. On était en classe lettres/art donc ça n'avait pas trop d'importance, de toute façon on finissait toujours pleines de peinture ou de craie sur nous. Ma pochette avait l'air toujours plus grande que moi.
On investissait les toilettes pour ne pas avoir froid l'hiver.

Le blog trop cool de Camille: parfoisjemennuie

mardi 27 janvier 2015

Lucie


Bah dis donc il a fallu que je me creuse les méninges… Alors en style vestimentaire c'était pas terrible, je mettais super souvent un pantalon en tissu très fin noir et banc à grands carreaux (tu sais le genre sans forme qui te fait des jambes d'éléphant tellement c'est large...), avec des T-shirt horribles (genre les T-shirt d'homme, qui sont trop larges également).
Les cheveux c'était soit un chignon style danseuse bien calé dans un gros chouchou et bien serré, soit une crinière de lion, entre frisée et crépue.
Ah c'est fou ce que je me mettais en valeur !