jeudi 2 avril 2015

Aurélie


Ado j'étais plutôt complexée, j'étais grande et maigre et sans formes, mais à 15 ans en quelques mois tout a changé, c'était la métamorphose et je n'étais pas à l'aise avec ça.
Je cachais ma féminité derrière des T-shirts trop larges et des joggings horribles...
J'habitais dans un quartier pauvre du nord de Marseille, sans vie et assez violent. Toute forme de féminité était perçue comme une provocation. Aller en ville était compliqué, bref je me sentais enfermée dans un quartier pourri que je rêvais de quitter...
Alors "coiffure", si on peut dire ça: cheveux mi-longs tout le temps attachés.
Chaussures: des baskets Nike, et mon sac: un Eastpak.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire